Poème

Epouser la terre
Sentir ses parfums vous enivrer
Juste après l’orage

Embrasser l’écorce
Se baigner dans les feuillages
Comme dans les bras d’une mère

Et puiser dans cet amour, cette force,
Tout ce que le bonheur peut engendrer.

Y faire naître une fée.

Richard Ely, 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *